Posts

Es werden Posts vom Juli, 2016 angezeigt.

Le protectionnisme [suisse] coûte cher aux consommateurs

L’assurance de protection juridique CAP à Lausanne est sollicitée

La BCV a refusé de justifier par écrit les motifs du refus de la demande de crédit.

Pour cette raison, l'assurance de protection juridique a dû être sollicitée et une déclaration écrite de la Banque Cantonale Vaudoise a été demandée.


Vous trouverez plus de détails dans la période du 22.07.2016 au 24.08.2016 ici.

Déclaration de Raynald Mayor, BCV

Bild
Est-ce la vraie raison pour laquelle BCV veut protéger le marché suisse de mon entreprise?

BCV ne veut pas que tout l'argent aille à l'étranger ...?

Ici, vous pouvez entendre la déclaration de Raynald Mayor:







Protectionnisme par excellence de Raynald Mayor

Aujourd'hui Raynald Mayor m'a dit la vraie raison pour laquelle BCV a saboté mon projet!


Raynald Mayor, Fondé de pouvoir BCV:

​"Le repassage ... se trouve à Tschecky (République tchèque) ... et cela affecte différentes versions. Je ne sais pas. Des nombreuses petites mains font le repassage là-bas et vous collectez le linge ici en Suisse avec un camion. Ils vont arranger et le ramasser, tack, tack, tack et le linge est envoyé là-bas. Oui, l'analyste de crédit a dit ok, mais nous avons aussi des services de repassage à Vaud et à diverses personnes qui sont là et qui le font - je dois le dire - je ne dis pas cela, mais l'analyste de crédit de BCV dit que tous l'argent est versé à Tschecky (République tchèque), et nous avons des service de repassage ici. C'est comme une concurrence de l'étranger"


Et voici l'enregistrement sur Youtube:
(En allemand)













Patrick Blanc (directeur adjoint) et Raynald Mayor (Fondé de pouvoir)

Les discussions avec la haute direction de la BCV ont échoué et des doutes ont émergé sur le sérieux de la BCV.

Contrairement à la clarification souhaitée, de plus en plus de questions ont émergé…


Lettre de M. Raynald Mayor, fondé de pouvoir BCV:
- Un document officiel de la Banque Cantonale Vaudoise ressemble-t-il à cela ?
- Un client doit-il attendre 17! semaines pour obtenir un tel document ?
- Pourquoi la Banque Cantonale Vaudoise n’a-t-elle pas pu fournir des documents complémentaires afin d’appuyer ses allégations ?
- N’est-il pas intéressant qu’une entreprise suisse puisse recevoir comme raison d’un refus de crédit la déclaration suivante de la part de M. Mayor : « Cœur du système basé hors du canton de Vaud » ???


Lettre de M. Patrick Blanc, directeur adjoint BCV:

Contrairement aux raisons précises et détaillées souhaitées par mon assurance de protection juridique, je n'ai reçu que quelques phrases sans preuve solide étayant les affirmations de la BCV. Des déclarations ont é…